Ça soulève du lourd

Soutien urgents aux migrants de La Roya

Communiqué urgent sur l’occupation par des migrant.es et des solidaires d’un centre de vacances désaffecté de la SNCF à Saint-Dalmas-de Tende, Vallée de la Roya

Depuis lundi soir, une 50-aine de migrants, et une cinquantaine de soutiens occupent un Centre de vacances désaffecté de la SNCF à Saint-Dalmas-de Tende, dans la Vallée de La Roya. La plupart des migrant.es sont des mineur.es, beaucoup d’entre eux sont malades, blessé.es, voir en très mauvais état de santé.
Cette occupation est portée par l’Association La Roya Citoyenne et soutenu par la Coordination des comités de soutien aux migrants PACA, et également par la LDH-PACA, Amnesty international, le MRAP 06, La CIMADE 06, RESF06, ADN (Association pour la Démocratie Niçoise), Habitat et Citoyenneté, Médecins du Monde.
L’occupation est à l’heure actuelle, encerclé par les forces de police. La SNCF a déposé une procédure de référé pour obtenir l’expulsion rapide des occupants. Cette expulsion pourrait survenir demain à l’aube. Mais on ne peut pas le prédire avec certitude. Par ailleurs, des habitants apportent nourriture et couvertures.

Les occupants nous demandent :
1) d’informer un maximum de personnes, organismes et journalistes de la situation (faites passer l’info !!! et pour ceux et celles qui peuvent, rendez-vous sur place !)
2) d’organiser des protestations de soutien à cette action dans un maximum de lieux, devant des mairies, préfectures et sous-préfectures

Le Collectif Soutien Migrants 04 propose de se rassembler demain, mercredi à partir de 17 h devant la sous-préfecture de Forcalquier. Venez nombreux.ses !!! Apportez vos banderoles, pancartes !
Nous vous tiendrons informé.es sur la suite de l’action demain dans la journée, restez connecté.es !
Mobilisons-nous, l’expulsion de la jungle de Calais est également imminente, le problème ne fait que grandir ! Rencontrons-nous pour en débattre.

Ci-dessous, le communiqué de La Roya Citoyenne et la Coordination PACA de solidarité avec les migrants :

Le 18/10/2016
A l’heure du démantèlement de la « jungle » de Calais, l’Etat prétend organiser l’accueil des réfugiés en les relocalisant dans des CAO sur tout le territoire.
Or, nous, habitants de la vallée de la Roya, faisons face à une situation d’urgence croissante : suite à la fermeture des frontières par la France, notamment celle de Menton, la vallée de la Roya connait un afflux sans précédent de réfugiés en détresse, des femmes, des malades, des mineurs... dans des conditions sanitaires déplorables.
Aussi, notre collectif inter-associatif de toute la région PACA, constitué d’individus (élus, médecins, infirmières, avocate, agriculteurs, etc.) et d’associations, sans réponse des pouvoirs publics (Gouvernement/Préfecture et le Conseil départemental des Alpes-Maritimes), qui fuient leurs responsabilités, a pris la décision d’ouvrir un lieu d’accueil humanitaire de transit dès ce soir.
Au vu de l’urgence humanitaire et sanitaire, il est indispensable que les pouvoirs publics assument concrètement les conditions minimales de salubrité du lieu : eau, sanitaires, électricité, ainsi que les soins médicaux.
En cas d’expulsion de ce lieu, les autorités demeureront responsables de la mise en danger (Cf. les derniers décès sur l’autoroute Vintimille-Menton) de ces personnes d’autant plus vulnérables à l’approche de l’hiver, que l’on retrouve errant avec de multiples blessures, malades, en sandales dans la montagne... Les Pouvoirs publics ne peuvent continuer à se défausser de leurs responsabilités, en renvoyant indéfiniment et en toute illégalité les réfugiés en Italie, leur déniant ainsi toute possibilité de demander asile, et refusant aux mineurs isolés la protection qui leur est due.
Nous appelons les personnes, les associations et syndicats, les collectifs à manifester leur soutien à notre démarche, en particulier en cas d’expulsion.

Pour la coordination PACA de solidarité aux migrants

Contacts : royacitoyenne@laposte.net / roya-citoyenne@laposte.net

mardi 25 octobre 2016

Derniers articles de la thématique « Exils / Sans papiers » :

SOLIDAIRES ET EN COLÈRE ! SOLIDARITÉ AVEC BARRY !

Mamadou Barry, résidant depuis plusieurs années à Grenoble, s’est vu rejeter ses demandes de titre de séjour et s’est retrouvé, comme beaucoup, "sans-papier". Le 31 mai dernier, dans le cadre d’une lutte pour le logement avec des demandeurs d’asile, il a été arrêté et envoyé au Centre de Rétention...

> Tous les articles "Exils / Sans papiers"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org